Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 avril 2014 1 28 /04 /avril /2014 21:01

 

 

 

                eggs.jpg

 

 

 

 

 

 

Published by des.nouvelles.de.ma.vie
commenter cet article
24 avril 2014 4 24 /04 /avril /2014 11:11

 

« Il n’y a rien de plus beau

que le métissage d’une peau blanche avec une peau noire… »

 

 

 

C’est ce que je me disais

en laissant glisser mes mains sur ton corps brûlant.

J’ai comme une impression de fauter

lorsque je me laisse bercer dans tes bras inconnus

après avoir tant cru que ceux de celui qui m’a abandonné

seraient les derniers qui m’étreindrais.

Et pourtant d’être avec toi,

aujourd’hui,

me parait tellement naturel.

 

Nos regards se croisent et je sens percevoir

comme un axiome réciproque de nos sentiments.

Je me sens sereine et je me laisse aller

sans,

à aucun moment,

ne réussir à me rappeler ce que c’était

avec lui,

ce que c’était avec l’autre.

Tu es mon unique pensée,

depuis quelques semaines maintenant

et je me surprends à renifler mes vêtements

sur lesquels s’est perdue ton odeur

la dernière fois que tu m’as enlacé.

Je faisais pareil avec le précédent.

Je ferais de même avec le suivant.

Je l’ai fait avec tous.

 

L’amour que je me pensais impossible

de réapprivoiser,

vient à nouveau de me prendre en otage.

Et il me tient en joue,

perdue,

noyée

et totalement hypnotisée par ton regard.

Peut être est-ce notre rupture étrangement providentielle,

quasi identique,

presque trop identique,

qui nous relie ?

Peut-être juste un destin jovial

qui nous réunit

afin de mieux nous éloigner

des deux autres qui nous ont séparés si longtemps.

Comment reconstruire un bonheur,

quand,

de chaque côté,

on sort à peine de 4 douloureuses années ?

 

il suffisait donc juste de se rencontrer

pour savoir enfin que nos deux précédents

ne nous convenaient pas ?

Je ne veux pas précipiter les choses,

bien que la couleur de ta peau s’accorde

si harmonieusement à la mienne,

bien que ta voix se pose si délicatement

à mes oreilles

et que la douceur de tes caresses

adoucit en un effleurement tout mon corps.

Je ne peux me rappeler avoir vécu sans toi

tant notre rencontre m’a paru ne pas être

notre première.

Serais-tu donc mon évidence ?

Serait-ce donc cela l’amour ?

Serait-ce donc cela la vie en rose ;

un mélange parfait de blanc et de noir ?

 

 


 

Published by des.nouvelles.de.ma.vie
commenter cet article
23 avril 2014 3 23 /04 /avril /2014 00:15

 

 

 

 

 

Published by des.nouvelles.de.ma.vie
commenter cet article
11 avril 2014 5 11 /04 /avril /2014 23:29

 

 

jeune 1ere

 

 

3a69eac2306058918365a53277d7cd2b.jpg

 

 

085f2adfc02bdd0a0f6517e7add76e52.jpg

 

 

 f6c5e2e6a866277b62bcae2867f95f3b.jpg

 

 

 

Published by des.nouvelles.de.ma.vie
commenter cet article
9 avril 2014 3 09 /04 /avril /2014 07:35

 

 

 

 

 

                           asshole.jpg

 

 

 

 

 

Published by des.nouvelles.de.ma.vie
commenter cet article
2 mars 2014 7 02 /03 /mars /2014 12:53

 

 

 

Happy-copie-1

 

 

 

 

Published by des.nouvelles.de.ma.vie
commenter cet article
17 décembre 2013 2 17 /12 /décembre /2013 21:50

 

 

 

Je suis peut-être égoïste, mais la seule vie que je veux bousiller c'est la mienne...

 

 

Published by des.nouvelles.de.ma.vie
commenter cet article
4 décembre 2013 3 04 /12 /décembre /2013 21:22

 

 

 

      ZZmixx_06-copie-2.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Published by des.nouvelles.de.ma.vie
commenter cet article
3 décembre 2013 2 03 /12 /décembre /2013 21:00

 

 

 

 

 take a smile-copie-1

 

 

 

 

Published by des.nouvelles.de.ma.vie
commenter cet article
30 novembre 2013 6 30 /11 /novembre /2013 12:45

 

 

Extrait d'une collaboration avec BBloups.

 

 

Et c’est en scrutant ma merde flottant dans la cuvette que je perdis ma dernière clope miraculeusement plantée tel un drapeau en terre inconnue.

« Et merde! ma dernière Lucky ».

Jogging, tee-shirt ringard et frange remontée par une pince exposés au regard des autres n’étaient pas aussi douloureux que mon besoin de nicotine.

Clope au bec, mag’ porno coincés entre deux Vogues et en prime un échantillon de parfum, qui après essai me conforta de ne plus renifler chaques passantes parfumées au Chanel.

Au moins je n’aurais plus l’air d’un chien adorant les chattes de vieilles Hongroises … 

 

 

 

JOUR 2

 

Poudre écrasée sur les cicatrices amères d’une adolescence de bonheur, j’allumais ma cigarette matinale, qui n’était pourtant déjà plus la première et qui laissait une trace évanescente de rouge au creux de mes lèvres.

« café. Allongé. »

C’est là que l’homme seul au comptoir me fit remarquer que j’étais assise et dégaina sa monnaie pour m’inviter.

Et dire qu’hier encore je me disais que le prochain mec qui me payerait un verre, pourrait me baiser autant de fois que de gorgées qu’il m’aura fallu pour avaler son élixir offert.

Si j’avais su j’aurai pris un express serré.

Mais j’acceptai par politesse son invitation à une branlette espagnole dans les toilettes Turcs du bar.

Heureusement que ma mère est Grec !

 

 

 

Et c’est seulement le soir en plein rencard passif que j'ai pensé à éffriter le sperme qui collait encore entre mes seins...

 

 

 

 

 

 

 

 

Published by des.nouvelles.de.ma.vie
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog des.nouvelles.de.ma.vie
  • Le blog des.nouvelles.de.ma.vie
  • : Laissons nous rêver notre vie en petites pensées furtives... Comme un narcoleptique, je m'endors quelques secondes chaque jour pour un peu mieux vivre mes rêves!
  • Contact

★Coups d'coeur★

 

  Amélie   Cohen

  Bublé   Lolita

 

 

Add & Like

Like

Add

Pages